Art mural

                 
 
  edodocrea@yahoo.fr

  http://www.edodo-crea.odexpo.com     http://www.gaapa.fr


 je suis artiste depuis l'enfance .

Je vis ma passion de la peinture dans un petit village des pyrenees atlantiques mais c'est sur les chemins de la liberté que j'ai appris tout ce que je sais .

Je confectionne des panneaux muraux en soie , raphia , ecorce.

Ma peinture est libre , légère , joyeuse et poétique d'inspiration naïve.

D'expression libre , abstractions symboliques ou figuratives.

Elle est objet de contemplation , de rêverie , pas sujet de reflexion .Elle ne délivre aucun message et pourtant elle parle à l'inconscient , de l'abscence , de l'attente (kimonos muraux) de la fragilité de la vie , de l'éphémère (végétaux ).




Mon support est libre ,issu de textiles déjà portés ou de soies sauvages , et dans tous les états ou je peux parfois les réduire .Certaines piéces ont longuement séjournées dans l'eau , dans la terre , écorces battues , raphia , soies bouillies .

Tous les panneaux sont doublés .

Mes toiles sont libres , sans chassis , pour lesquelles je fabrique des supports que je fabrique à base de matériaux dits pauvres , oubliés , orphelins , détournés de leur fonction premiére .Queues de billards cassées , boutons de portes , tubes de canalisations , fil électrique ..que je répare et magnifie avec des dorures , du cuivre ..

Fervente adepte du recyclage , je m'inscris en cela dans un registre contemporain .




Avec une prédilection pour les grands formats (250 cm /180 cm) je travaille toujours à même le sol , à genoux ou assise au plus prés de ma création.




Ma technique est mixte je travaille avec de la peinture pour la soie et Je fabrique également moi même mes peintures à base de pigments naturels ou moirés , de terre ou de cendre , de teinture végétale.




Ma peinture est intuitive , lyrique et naïve pleine d'émotion .

Chacun des personnages que je crée est ciselé , je borde ses contours d'or ou d'argent , je souligne ses formes pour lui donner du relief , du carachtére , peu à peu il se matérialise , la couleur accroche la lumiére , il se met à vibrer , à vivre.




Mon cheminement artistique fut d'abord rituel , spirituel , entre l'intemporel et l'ici et maintenant.

J'ai le gôut du temps , le sens du signe , j'ai beaucoup étudié le végétal revenu des civilisations archaïques d'Afrique centrale .Ce vêtement premier , ce pagne rituel dansant dans les cérémonies traditionelles fut pour moi une révélation , un choc artistitique .Dans ce pagne végétal je voyais danser le corps sceint de raphia ou d'écorce et dans ce corps se laissait voir l'âme du danseur.Le vêtement végétal devenait alors super peau de l'âme .je m'interesse toujours au vêtement porté avec une prédilection pour la soie et le cuir .Ici , pas de rituel

ce n'est ni l'esprit ni l'âme du danseur que je capte, mais le banal , le prosaïque , la sueur , la souffrance , les émotions encore prégnantes , l'abscence.

Quand vous chinez un vêtement dans une brocante ou une friperie , le vêtement que vous achetez n'a pas d'histoire .Il en a eu une mais elle a disparue avec l'être chair qui le portait.Il est chargé d'abscence et c'est cette abscence que je dois rendre présente dans mon travail.

Mes kimonos muraux parlent de cette abscence , ils représentent la disparition et font parler l'abscence .Dans cette abscence du corps , il y a aussi l'attente de l'incarnation , le vide mais aussi l'accueil
.

Le vêtement vidé du corps nous parle aussi de l'éphémère , de la fragilité de la vie et donc de la mémoire , de la trace , de l'identité , des multiples identités.

Liens: 
-Annuaire art et peinture.
-Ahalia.